> Advanced Search
 
 
 

Kamiros

     
         
 
Home A decouvrir
 
 
Kamiros était une des trois grandes villes de l’antiquité de l’île qui connut son apogée aux VIe et Ve s. av. J.-C., grâce à son économie rurale.

Les vestiges de la ville et de la nécropole voisine ont été découverts en 1859 dans une région boisée. Les imposants édifices publics, l’Agorà, les temples, les demeures privées et l’acropole au sommet de la colline témoignent de la splendeur et de la richesse de l’ancienne Kamiros.

Après la création de la vile de Rhodes en 408 av. J.-C., commence la décadence pour Kamiros qui continuera néanmoins d’être habitée jusqu’à l’époque de l’empereur Justinien. Ici naquirent les grands poètes Pisandre et Anaxandridès.

Il s’agit d’un site archéologique particulièrement important, et l’ancienne agglomération a été sauvée en excellentes conditions. Sur l’acropole de Kamiros, on a retrouvé les restes du péribole et du périptère du temple de la déesse Athéna Kamira. Le système d’égouts de la ville et une grande citerne d’eau ont été conservés jusqu’à nos jours. Kamiros à été construite sur des terrasses légèrement inclinées Les constructions appartiennent à l’ère post hellénique et à l’époque romaine.

D’importants vestiges de la région ornent aujourd’hui les collections Musée Britannique et du Louvre. Très peu nombreux sont ceux que l’on peut admirer dans le Musée archéologique de Rhodes, comme la célèbre stèle funéraire de Κrito et de Timarista – datant de la fin du Ve s. av. J.-C.
 
     
 
 
 
     
     
 
photos
 
     
 
     
 
 
 
 
     
 
back